Image

C’est Noël!

En ce jour bien spécial, École Québec Monde vous adresse ses vœux chaleureux et vous propose un Noël multisensoriel.

  • L’ouïe : Ouvrez grandes vos oreilles aux chants de Noël et aux rires des invités.
  • L’odorat : Humez le sapin de Noël et les aromates qui émanent de la cuisine.
  • La vue : Appréciez le sourire des gens que vous aimez et profitez des rues et des maisons illuminées.
  • Le goût : Dégustez de délicieux plats préparés avec amour.
  • Le toucher : Serrez vos proches dans vos bras et déballez vos cadeaux avec gratitude.

Profitez-en bien!

 

Advertisements
Image

Joyeuses Pâques

L’équipe de École Québec Monde vous souhaite une belle fin de semaine de Pâques avec votre famille et vos amis. Profitez-en pour vous sucrer le bec!

Pâques est en effet une occasion de manger beaucoup de chocolat, traditionnellement en forme de poule, d’œuf ou de lapin. Toutefois, il existe beaucoup d’autres traditions associées à cette fête.

Par exemple, il est commun de peindre des œufs avec de jolis motifs et de jolies couleurs. Pour les enfants, on organise des chasses au trésor pour trouver des œufs en chocolat. Il est aussi de tradition de récolter de l’eau de Pâques dans une source d’eau vive ou de porter des vêtements neufs printaniers.

Chaque famille a aussi ses propres traditions. Dans ma famille, on va à la cabane à sucre pour célébrer Pâques. Et dans votre famille, comment ça se passe? Nous voulons entendre vos histoires!

P.-S. Vous direz bonjour au lapin de Pâques de ma part!

Image

Accrochez votre tuque, et votre effigie!

Cette semaine, Bonhomme (voir la photo ci-dessus) est à l’honneur sur Le blogue des étudiants : c’est du 26 janvier au 11 février 2018 que se déroule la soixante-quatrième édition du Carnaval de Québec.

Le Carnaval de Québec est un événement très attendu chaque année dans la capitale. Les festivités commencent par le couronnement de la reine du carnaval et la cérémonie d’ouverture. Il s’en suit une programmation renouvelée d’année en année, que l’on trouve sur le site internet du carnaval.

Si vous y allez, il vous faudra attacher votre tuque (au sens propre et figuré), car les activités offertes auront de quoi vous décoiffer et vous surprendre. De plus, pour accéder à tous les sites,  vous devrez vous procurer l’effigie du carnaval (laissez-passer en plastique qui représente Bonhomme) et l’accrocher à vos vêtements.

Des vêtements, on doit en porter plusieurs couches pour être confortable au carnaval d’hiver, entre autres pendant les défilés de nuit. Il est nécessaire de s’habiller en pelures d’oignon, sans oublier de se mettre une tuque sur la tête, des mitaines aux mains, et pour les plus motivés, une ceinture fléchée autour de la taille.

Ainsi parés, vous êtes prêts pour la plus grande fête d’hiver au monde dans la belle Ville de Québec.

© Photo de Francis Gagnon

Image

Le temps des fêtes ou le temps d’une dinde

L’équipe d’École Québec Monde vous souhaite à tous et à toutes un bon temps des fêtes! Le temps des fêtes est le moment idéal pour passer du bon temps avec les gens qui vous sont chers et perpétuer certaines traditions, comme celle de la célèbre dinde de Noël. Le repas de dinde, ou de volaille, est une tradition de Noël répandue un peu partout dans le monde. Au Québec, on sert même de la dinde au Jour de l’an. D’ailleurs, une chanson québécoise de Michel Barrette intitulée «Le temps d’une dinde», dans laquelle on parle de la dinde du Jour de l’an, est devenue un classique du temps des fêtes.

La dinde est aussi en avant-plan dans la petite histoire ci-dessous, écrite par une étudiante et un étudiant de niveau 3 à ÉQM. Voici leur contribution:

« Nous sommes à l’épicerie. Un gardien de sécurité a vu une femme mettre une dinde sous son chandail. Il est en train de s’approcher de la madame et il lui dit de s’arrêter. Elle a l’air surprise. Elle répond «Oui, Monsieur?» et lui demande ce qu’elle peut faire pour lui. Comme réponse, le gardien lui demande ce qu’elle fait avec la dinde. Il lui dit de ne pas la prendre sans payer. Elle fait comme si elle ne savait pas de quoi il parlait et regarde autour d’elle. Ensuite, elle lui demande de quelle dinde il parle. Le gardien regarde la bedaine de la dame et remarque des bosses. Il dit à la femme qu’il parle de la dinde sous son chandail. La cliente met sa main sur sa poitrine et prend un air choqué avant de répliquer qu’elle n’a pas de dinde là, qu’elle est enceinte. L’homme sourit et lui fait remarquer que son bébé a une drôle de forme. La dame lui demande de l’excuser et lui dit que son bébé bouge beaucoup. À ce moment-là, le gardien a l’air impatient. Il lui dit qu’il l’a vue mettre la dinde sous son chandail sur la caméra. La voleuse de dinde devient nerveuse. Soudainement, elle pointe derrière le gardien et lui demande ce qu’il y a là-bas. L’homme se tourne, et pendant qu’il regarde dans l’autre direction, la madame court vers la sortie. »

Bien que la dinde soit une belle tradition du temps des fêtes, rappelez-vous qu’une dinde ne vole pas et ne se vole pas.

Nos meilleurs vœux!

L’équipe d’École Québec Monde