Image

Fêtes, festivals et festivités

Cette semaine sur le blogue des étudiants, nous parlons de quelques événements à ne pas manquer à Québec. De plus, découvrez l’origine de l’accent circonflexe (ê, â, î, ô).

En fin de semaine, le Vieux-Québec est très animé grâce à la traditionnelle Fête Arc-en-ciel de Québec. Les festivités se déroulent du 31 août au 2 septembre. Pour la fierté gaie, de nombreuses activités sont organisées. Allez y faire un tour!

Pour les amateurs de danse, il y a le Festival de Salsa, Bachata et kizomba de Québec qui se déroule en fin de semaine et la fin de semaine suivante. Des spectacles et des soirées de danse sont au rendez-vous.

Ne manquez pas non plus le MondoKarnaval, qui célèbre la diversité culturelle dans la ville et dans le monde. C’est au lieu historique national Cartier-Brébeuf que la fête se passe, et ce, du premier au trois septembre. Comme vous le voyez, la ville ne manque pas de fêtes, de festivals ni de festivités.

Vous remarquez une ressemblance entre les mots « fête », « festival » et « festivité »? C’est normal, ce sont des mots de même famille. Toutefois, « fête » a un accent circonflexe, mais pas « festival » et « festivité ».  C’est que l’accent circonflexe a remplacé le « s » dans certains mots. Le résultat : les voyelles avec un accent circonflexe sont généralement plus longues (prononcées plus longuement) que les voyelles sans accent circonflexe, mais leur prononciation varie d’un endroit à l’autre dans le monde.

Advertisements
Image

Des activités gratuites. Oui, gratuites!

L’article suivant porte sur les activités offertes gratuitement à Québec.  De plus, vous pourrez découvrir plusieurs expressions idiomatiques au sujet de l’argent ou du manque d’argent.

Vous voulez profiter de votre séjour à Québec, mais vous avez du mal à joindre les deux bouts? Ce n’est pas un problème parce qu’il y a beaucoup de choses à faire qui ne coutent rien.

Par exemple, que vous soyez fauché ou pas, explorez le Vieux-Québec : c’est la seule ville fortifiée en Amérique du Nord. D’ailleurs, comme le temps, c’est de l’argent, allez faire un tour à la Citadelle lorsque vous êtes à l’intérieur des murs. À la Citadelle, la visite de la résidence du gouverneur général est gratuite.

Pour ceux qui n’aiment pas jeter de l’argent par les fenêtres, il y a aussi la visite guidée de l’Assemblée nationale qui ne coute pas un sou. Si vous préférez la musique, il y a des spectacles de musique gratuits au kiosque Edwin-Bélanger et pendant le Festival d’été de Québec. C’est parfait si vous êtes gratteux.

Enfin, pour voir un brin de nature, allez au Parc de la Chute-Montmorency et sur les plaines d’Abraham. Ce sont de bons endroits pour s’amuser tout en économisant. Toutefois, soyez averti : l’argent ne pousse pas dans les arbres.

Amusez-vous à faire le questionnaire suivant sur les expressions en gras!

 

Image

Des terrasses à la tonne!

Attendez-vous à de l’action dans les rues de Québec cette semaine parce que plusieurs événements de taille débutent, et ce, dès ce soir! Il s’agit bien des populaires ouvertures des terrasses des quartiers du centre-ville!

L’Ouverture des terrasses de la Grande Allée, l’une des plus anciennes rues de la ville de Québec, commencera en fin d’après-midi aujourd’hui, 14 juin, et l’Ouverture des terrasses de la Rue du Parvis, la rue tout juste à côté d’École Québec Monde, aura lieu le lendemain, 15 juin, à partir de 16h30.

Ces événements de la Ville de Québec sont sans contredit des incontournables! Y êtes-vous déjà allé(e)s?

Si ce n’est pas le cas, prenez votre premier bain de foule et préparez-vous à un été à Québec mémorable! Il y a tellement de choses à faire et à voir ici! Et tellement de choses à dire… en français!

Bonnes soirées! Bonnes terrasses!

Information supplémentaire sur l’événement Grande Allée

Information supplémentaire sur l’événement du Parvis

Image

Chantons ensemble le temps des sucres sur un air traditionnel bien de chez nous!

À chaque mois de mars, cet air de mon enfance me revient à l’esprit. Je l’entendais souvent dans les fêtes de famille et autres grands rassemblements. Quelques grands-oncles le jouaient même au violon les soirs où nous étions tous à la cabane à sucre familiale.

Cette pièce musicale souligne l’arrivée de l’eau d’érable et du dur labeur à venir. Il présente des expressions bien québécoises et une tradition qui réchauffe les cœurs. Presque tous les habitants des grandes régions du Québec peuvent fredonner ces paroles si authentiques, si festives et si réjouissantes.

Chantez-les avec nous pour annoncer le printemps et les joies de l’érable!

 

On est allés dans le bois, on a vu une belle cabane,
 Y’avait d’la fumée qui sortait de par la cheminée
 On a frappé à la porte, on est entré dans la cabane
« Salut bonhomme! dis-nous si on pourrait t’aider! »
 « Ah! Si tu veux m’aider, attelle les ch’vaux après l’traîneau
 Mets l’tonneau su’l’traîneau, va voir si y a d’l’eau dans les sieaux
 Si y a d’l’eau dans les sieaux, varse-la donc dans l’tonneau
Amène-moé ça icitte, on va s’faire un peu de bon sirop »

 

On est allés dans le bois, on a vu une belle cabane,
 Y’avait d’la fumée qui sortait de par la ch’minée
 On a mis l’traîneau après les ch’vaux
 On a mis l’tonneau su’l’traîneau
 On a passé dans l’bois pi on a vidé les sieaux
 On a mis du bois dedans l’poêle, on a mis d’l’eau dans l’boiler
 On a mangé des bonnes bines arrosées de bon sirop
 On a allumé nos pipes, les filles s’sont mises à placoter
 Les violons s’sont mis à jouer et tout l’monde est parti à danser

 

Paroles de Jean-Pierre Lachance – Air composé par Ward Allen