Image

Ces lettres qui portent un chapeau

Si les rôles de l’accent aigu, de l’accent grave et du tréma sont assez simples à expliquer, il en est autrement de l’accent circonflexe, aussi appelé «chapeau» par les enfants. Dans cet article, il sera question de son origine et de son rôle.

Dans un premier temps, il faut savoir que l’accent circonflexe est constitué d’un accent aigu et d’un accent grave. Et oui, il suffit de les mettre côte à côte pour former un chapeau sur les lettres a, e, i, o et u.

L’accent circonflexe aurait plusieurs fonctions, dont celle de modifier la prononciation des voyelles a, e et o. Si vous dites «grâce» , vous constaterez que le «a» n’est pas prononcé comme dans « gracieux». Ce signe orthographique représente aussi le vestige d’une lettre disparue, le plus souvent un «s». Le mot «forêt», par exemple, vient de «forest». La disparition du «s» a provoqué l’allongement du «e», signifié par l’accent circonflexe. En musique, le «ê» de «forêt» serait une blanche (deux temps), et les autres lettres une noire (un temps). De plus, l’accent circonflexe permet de différencier certains homophones. Ainsi, il n’y a pas de confusion possible à l’écrit entre «mur» et «mûr», bien que la prononciation de ces deux mots soit identique. Enfin, dans certains cas, le «chapeau» n’a pas de rôle ou d’origine précis.

Ceux qui trouvent l’utilisation de l’accent circonflexe compliquée peuvent être rassurés : depuis 1990, il est optionnel sur le «i» et le «u», sauf s’il y a ambiguïté possible. Une bonne raison de sourire, non?

Image

Des pommes, des homophones

De la mi-août à la mi-octobre, c’est le temps des pommes. Quand l’automne commence à afficher ses couleurs, on sait que les fruits sont mûrs et prêts à être cueillis. Au Québec, on cultive la McIntosch, la Paulared, la Cortland, la Spartan, la Lobo et plusieurs autres variétés. Ces variétés ont toutes leurs particularités que vous pouvez découvrir en compote, en croustade, en salade ou dans une tarte. Samedi dernier, le soleil s’est pointé, attirant les visiteurs près des pommiers dans les vergers.

Vous avez remarqué les homophones? Partagez vos trucs pour différencier ces mots ayant la même prononciation, mais une signification différente. Nous attendons vos commentaires.