Image

Le temps des fêtes ou le temps d’une dinde

L’équipe d’École Québec Monde vous souhaite à tous et à toutes un bon temps des fêtes! Le temps des fêtes est le moment idéal pour passer du bon temps avec les gens qui vous sont chers et perpétuer certaines traditions, comme celle de la célèbre dinde de Noël. Le repas de dinde, ou de volaille, est une tradition de Noël répandue un peu partout dans le monde. Au Québec, on sert même de la dinde au Jour de l’an. D’ailleurs, une chanson québécoise de Michel Barrette intitulée «Le temps d’une dinde», dans laquelle on parle de la dinde du Jour de l’an, est devenue un classique du temps des fêtes.

La dinde est aussi en avant-plan dans la petite histoire ci-dessous, écrite par une étudiante et un étudiant de niveau 3 à ÉQM. Voici leur contribution:

« Nous sommes à l’épicerie. Un gardien de sécurité a vu une femme mettre une dinde sous son chandail. Il est en train de s’approcher de la madame et il lui dit de s’arrêter. Elle a l’air surprise. Elle répond «Oui, Monsieur?» et lui demande ce qu’elle peut faire pour lui. Comme réponse, le gardien lui demande ce qu’elle fait avec la dinde. Il lui dit de ne pas la prendre sans payer. Elle fait comme si elle ne savait pas de quoi il parlait et regarde autour d’elle. Ensuite, elle lui demande de quelle dinde il parle. Le gardien regarde la bedaine de la dame et remarque des bosses. Il dit à la femme qu’il parle de la dinde sous son chandail. La cliente met sa main sur sa poitrine et prend un air choqué avant de répliquer qu’elle n’a pas de dinde là, qu’elle est enceinte. L’homme sourit et lui fait remarquer que son bébé a une drôle de forme. La dame lui demande de l’excuser et lui dit que son bébé bouge beaucoup. À ce moment-là, le gardien a l’air impatient. Il lui dit qu’il l’a vue mettre la dinde sous son chandail sur la caméra. La voleuse de dinde devient nerveuse. Soudainement, elle pointe derrière le gardien et lui demande ce qu’il y a là-bas. L’homme se tourne, et pendant qu’il regarde dans l’autre direction, la madame court vers la sortie. »

Bien que la dinde soit une belle tradition du temps des fêtes, rappelez-vous qu’une dinde ne vole pas et ne se vole pas.

Nos meilleurs vœux!

L’équipe d’École Québec Monde

 

Advertisements
Image

Contribution spéciale

Cette semaine, Nous vous proposons de lire une contribution d’un nos étudiants au sujet du quartier de l’école. Ce texte original provient d’une activité de recherche sur l’arrondissement de La Cité-Limoilou et des ses 6 principaux quartiers. Bonne lecture!

Ron, originaire des États-Unis, niveau 3

Saint-Roch

Saint-Roch a été fondé en 1620 par les Récollets qui étaient des missionnaires de France. Ils ont construit une petite église dédiée au Saint-Roch (le saint!).

Saint-Roch (le saint!) a été sauvé par un chien quand il était malade. Alors, ça c’est pourquoi, si on regarde de près, il y a un chien à coté de lui sur le toit de l’église. Il est le saint patron des chiens.

Saint-Roch (le quartier!) est situé dans la Basse-Ville, et autrefois c’était le pire quartier de Québec.

Mais aujourd’hui, ce quartier est vraiment vivant avec beaucoup de boutiques, magasins, cafés, restaurants, et bien sûr, c’est ou on peut bien apprendre le français à École Québec Monde!

Citation

Une étudiante inspirée!

 

Cette semaine, nous sommes fiers de vous présenter la contribution spéciale de Melissa D’Uva, étudiante de niveau 4 à ÉQM et originaire d’Ontario, au sujet du Carnaval de Québec. Bonne lecture!

 

          Quand vous participez au Carnaval de Québec, attendez-vous à une expérience amusante avec vos amis, votre famille et bien sûr, avec nous, les Québécois, tout en découvrant la belle ville de Québec. Il s’agit de fêter la saison d’hiver parce que, au Canada, nous avons toutes les quatre. Il faut que vous vous habilliez chaudement parce qu’il fait très frette à Québec. La température varie entre moins dix et moins trente degrés Celsius. Le froid extrême est la raison pour laquelle nous avons créé le mot frette. Celui-ci a le même sens que très, très, très froid.

           Mais, après quelques jours passés dehors, vous vous habituerez au froid et peut-être que vous vous mettrez à l’aimer et vous vous détendrez grâce à lui. Peut-être que vous vous apercevrez que l’hiver est votre saison préférée et vous déciderez de ne pas quitter Québec. Si c’est le cas, bienvenue! Nous nous entendrons bien parce que nous aussi aimons l’hiver. Sinon, et si vous avez besoin d’aide pour vous réchauffer, vous pouvez agir contre le froid et vous pouvez vous servir d’un vrai chocolat chaud de chez le chocolatier Érico sur la rue Saint-Jean. 

         Le carnaval accueille de nombreuses activités notamment une course de canot sur le fleuve Saint-Laurent glacé, des défilés pendant la soirée, des sculptures de neige qui se trouvent partout dans la ville – vous pouvez même créer un jeu pour déterminer lequel d’entre vous réussira à les trouver – et une patinoire qui est installée dans le Vieux-Québec où vous regarderez les gens passer et vous patinerez en appréciant la chute de neige qui étincelle et tombe légèrement tout en tenant votre chocolat chaud, bien sûr, parce que d’après nous, c’est la meilleur solution pour combattre le froid.

         Si vous vous sentez aventureux, vous pouvez glisser en bas de la glissade qui se trouve devant le beau Château Frontenac le long du fleuve. Il est certain que vous aurez plaisir à regarder les gens qui glissent. Et quand vous êtes en train de glisser, regardez à gauche pour apercevoir les canoéistes sur leur canot essayant de combattre la glace et le froid – Imaginez ce défi. Aussi, vous vous amuserez à faire de la raquette sur Les Plaines d’Abraham ou vous vous y promènerez tout simplement.

Allez à Québec! Le joli Bonhomme vous attend avec le sourire.