Image

Un «petit» nouveau à l’école

Cette semaine, sur le blogue des étudiants, il est question d’une oeuvre d’art nouvellement arrivée dans notre belle école. Elle s’ajoute à la petite collection déjà exposée sur nos murs.

L’oeuvre en question est un mât totémique réalisé par Jacques Sylvain. Ce mât est inspiré d’une légende haïda qui s’intitule « Corbeau qui vole la lumière ». Le travail de l’artiste vise à rendre hommage à la culture haïda, les Haïdas étant un peuple amérindien de la côte ouest du Canada et des États-Unis.

Comme les mâts totémiques haïdas, le mât exposé à École Québec Monde est décoré de représentations animales et humaines. Si vous regardez attentivement, vous pouvez voir plusieurs figures représentées : le corbeau, la tortue, la terre, la mère et l’enfant ainsi que l’homme.

Ces figures sont tirées de la légende qui a inspiré l’artiste. « Corbeau qui vole la lumière » est un mythe à thème cosmologique, c’est-à-dire qu’il tente d’expliquer l’origine et la formation de l’univers. Plus précisément, cette légende raconte de manière surnaturelle comment le soleil, la lune, les étoiles et la lumière ont fait leur apparition sur la terre.

Advertisements