Image

Mieux prononcer grâce à l’API

Avez-vous déjà entendu parler de l’API (en français) ou de l’IPA (en anglais) ? Contrairement à ce que vous pourriez croire, cet article n’aura pas comme sujet les bières IPA (India Pale Ale). «API» est un sigle (et non un acronyme) pour désigner l’alphabet phonétique international. Comme c’est un sigle, il faut prononcer les lettres séparément.

L’alphabet phonétique international est une transcription phonétique des sons de toutes les langues du monde.  Vous avez peut-être déjà remarqué les signes de l’API, ce sont les étranges symboles qu’on retrouve entre crochets dans le dictionnaire. Pour le commun des mortels, ces symboles ne veulent rien dire. Toutefois, ceux qui savent les lire peuvent connaitre la prononciation d’un mot sans l’avoir entendu.

Pour apprendre une langue étrangère, l’alphabet phonétique international peut vous aider. C’est un outil très pratique, mais qui n’est pas magique : pour bien prononcer, il faut exercer ses oreilles à distinguer les sons, et sa bouche à les produire. L’API ne remplace donc pas votre prof de français à ÉQM, mais peut vous donner un coup de main. De plus, vous auriez l’air plus savant.

Bonne semaine,

Marie-Michèle

 

 

 

Publicités
Image

Fait-il froid ou très froid aujourd’hui?

Avec les temps doux que nous avons connus cet automne au Québec,  le froid d’aujourd’hui a paru brutal à plusieurs d’entre nous. Toutefois, rappelons-nous que c’est une question de perspective.

Les températures d’aujourd’hui sont basses par rapport aux moyennes de saisons, mais l’hiver et le froid n’ont pas dit leur dernier mot. En janvier et en février, cinq degrés au-dessous de zéro avec de faibles averses de neige, ce n’est vraiment pas de quoi faire les manchettes. Le même bulletin météo le 10 novembre fait jaser. Ici, à École Québec Monde, les étudiants se sont pratiqués à parler de la météo en disant qu’il faisait froid, ou très froid.

Il faut aussi dire qu’il peut y avoir un grand écart entre la température affichée sur le thermomètre et la température ressentie. Avec le vent et l’humidité, il fait moins quinze en ce moment, ce qui peut en faire grelotter quelques-uns ou en réjouir d’autres. En effet, les prémisses de l’hiver enchantent ceux qui attendent cette saison avec impatience chaque année.

On dit que l’hiver, on l’aime ou on le déteste. Et vous, vous l’aimez ou pas?

Votre blogueuse,

Marie-Michèle.