Image

Des vélos électriques libre-service à deux pas de l’école!

Serez vous l’une des premières personnes à essayer ces toutes nouvelles bicyclettes faites au Québec et conçues pour explorer les environs urbains?

Allez voir! Ça vaut le détour!

monsaintroch.com en parle!

Le journal la Presse aussi!

Advertisements
Image

Y aura-t-il de la pluie au rendez-vous?

ou la nuance entre le futur simple et le futur proche

Le temps n’a pas été très clément ces derniers temps envers les habitants de la ville de Québec, ses visiteurs et nos étudiants. Le froid et la pluie ne semblent pas vouloir nous donner de répit. On annonce encore du mauvais temps pour les premiers jours du Festival d’été de Québec, qui commence justement aujourd’hui. Mais avec la météo, peut-on vraiment savoir?

Pleuvra-t-il ou va-t-il pleuvoir?

Cette question, qui est sur toutes les lèvres des gens de Québec, nous rappelle durement la nuance entre deux formes courantes du futur en français. Connaissez-vous la subtile différence qui distingue leur usage à l’oral comme à l’écrit?

C’est assez logique, vous allez voir.

On s’entend généralement pour dire que les faits exprimés au futur proche sont plus certains que ceux exprimés au futur simple. Le futur simple serait plus hypothétique. Dire «il pleuvra» présente une possibilité de beau temps alors que «il va pleuvoir» présente une certitude en ce qui concerne ces précipitations mal-aimées des festivaliers.

Alors, maintenant que vous connaissez l’intéressante nuance des temps futurs, écoutez- les mots des animateurs de bulletin météorologique avec attention et soyez bien prêts à faire face aux futures intempéries!

Bon festival!

Pour plus d’informations au sujet du futur proche et futur simple