Image

Baie-Saint-Paul et sa région

Dans le cadre de son cours de français, une étudiante de École Québec Monde a fait une recherche et écrit un court texte sur une destination vacances du Québec. Elle a choisi Baie-Saint-Paul, une ville située dans la région de Charlevoix. Voici le fruit de son travail!

Venez visiter Baie-Saint-Paul!

Baie-Saint-Paul est un lieu plein de magie à juste une heure du centre-ville de Québec!

Vous pouvez profiter de la nature, des paysages incroyables et visiter le musée du fromage. C’est possible de faire de la randonnée et un tour à l’Isle-aux-Coudres, ou d’aller dans les galeries d’art de peintres paysagistes locaux.

Venez vite pour découvrir les paysages du Canada. Ne ratez pas l’occasion, il y a de l’hébergement au coût de 94 à 135 dollars la nuit.

Raquel C.S.

 

 

2020 et ses nouveaux mots

[CAPSULE LINGUISTIQUE]
J’ai longtemps cru que le français comptait plus de mots dans ses dictionnaires que l’anglais. Eh bien, non ! Si les dictionnaires de langue anglaise sont plus épais (273 000 mots), c’est que les linguistes anglophones ont moins de critères à faire entrer un nouveau mot que leurs confrères francophones (100 000 mots, mais 350 000 définitions).

En français, pour qu’un mot puisse s’intégrer, il doit rencontrer trois conditions essentielles. Évidemment, il ne doit pas exister sous une autre graphie, mais surtout, le nouveau mot doit pouvoir s’agencer avec les règles grammaticales actuelles et avoir une définition qu’aucun autre terme n’a déjà. Malgré les critères rigoureux, chaque année, de nouveaux mots font leur entrée dans Le Petit Larousse et Le Petit Robert. Pour donner une idée de grandeur, en 1871, Le Petit Larousse comptait 35 000 termes. En 2020, c’est maintenant 63 000.

Quelques définitions

  • Adulescence (n.f) : Phénomène générationnel touchant certains jeunes gens qui, en dépit de leur entrée dans l’âge adulte, continuent d’avoir un comportement comparable à celui qu’ont généralement les adolescents ; période de la vie où s’observe ce phénomène.
  • Alphabète (Burundi, Maroc) : Se dit d’une personne qui sait lire et écrire
  • Apatridie : Absence de nationalité légale.
  • Bioplastique : Plastique biodégradable.
  • Datacratie : Gouvernance par les données numériques (personnelles, administratives, commerciales, etc.).
  • Divulgâcher : Révéler prématurément un élément clé de l’intrigue d’une œuvre de fiction ; spoiler
  • Emportiérage (Québec) : Action de percuter un cycliste en ouvrant sans précaution une portière automobile
  • Survivalisme (n.m) : 1. Mode de vie d’une personne ou d’un groupe de personnes qui se préparent à la survenue, à plus ou moins longue échéance, d’une catastrophe (nucléaire, écologique, économique, etc.), à l’échelle locale ou mondiale. Les nouvelles formes du survivalisme, incluent autosuffisance, solidarité et débrouillardise, recouvrent aujourd’hui des réalités et des idéologies très variées, et sont regroupées sous le terme de néosurvivalisme. 2. Activité de loisir consistant à apprendre à survivre dans la nature.

Retour en force

Après ce petit (grand) silence, nous revoilà plus en forme que jamais. Comme tous et toutes, notre école a dû s’adapter aux changements des derniers mois, mais notre priorité était toujours la même : partager notre amour du français dans les conditions les plus humaines possibles et évidemment, dans le respect des mesures sanitaires. Nous offrons donc toujours des cours individuels et en petits groupes en présentiel pour nos étudiants et étudiantes canadiens et canadiennes. Pour les autres, il est toujours possible de suivre nos dynamiques cours en ligne. Restez à l’affût pour la suite. 

After this short (long) silence, we’re back and in better shape than ever! Like everyone else, École Québec Monde had to adapt to the changes of the past few months, but our priority has always remained the same: to share our love of Le français in the most humane conditions possible and, of course, in compliance with all the new health measures. We therefore started again to offer in-person our individual and small group programs to our Canadian students.And for all students, it is always possible to register to our popular Français en ligne program. Stay tuned for more.


Image

Le printemps malgré tout

Cette année encore, le printemps est arrivé, ignorant complètement la COVID-19 et la crise sanitaire. Profitons du retour des beaux jours pour aborder le lexique du printemps, ainsi que la notion de mots génériques et spécifiques.

En premier lieu, parlons de ce qui se passe au printemps. Le printemps est une saison de l’année pendant laquelle la nature se réveille après l’hiver, une période de dormance. La sève remonte dans les arbres (c’est le cas de l’érable, par exemple) et les bourgeons s’ouvrent. Les fleurs printanières telles la tulipe, la narcisse et la jacinthe éclosent. Des animaux, comme l’ours et la marmotte, sortent d’hibernation, alors que l’oie blanche et le grand Héron, des oiseaux migrateurs, reviennent du sud.

En deuxième lieu, penchons-nous sur les mots en gras. Certains sont des mots génériques, d’autres sont des mots spécifiques. Par exemple, « saison » est un mot générique auquel on peut associer les mots spécifiques « printemps » et  « hiver », puisque l’hiver et le printemps sont des saisons. Dans le même ordre d’idée, « érable » est plus spécifique, et « arbre » plus générique.

Je vous mets maintenant au défi de trouver une réponse aux questions suivantes.

  1. Trouvez un mot générique pour « arbre » et « fleur ».
  2. Trouvez des mots spécifiques pour « ours ».

 

 

Image

Compréhension orale 101

Comme la compréhension orale est la bête noire de beaucoup d’apprenants de L2 (langue seconde), je vous propose cette fois-ci quelques stratégies pour progresser.

  1. Choisissez des enregistrements adaptés à votre niveau, vos intérêts et vos connaissances personnelles : si vous connaissez bien le sujet et le vocabulaire, vous pourrez deviner plus facilement le sens des mots nouveaux.
  2. Préparez votre écoute en faisant des hypothèses sur ce que vous allez entendre et en vous assurant que vous connaissez le vocabulaire nécessaire pour comprendre.
  3. Pendant votre écoute, acceptez que vous ne comprendrez pas tout. Il ne faut pas s’attarder aux détails, mais plutôt au sens général.
  4. N’essayez jamais de traduire ce que vous entendez, vous allez perdre le fil. Continuez d’écouter même quand vous vous sentez perdus.
  5. Après l’exercice, faites le point sur votre niveau de compréhension et sur les stratégies que vous avez employées.

Vous en voulez plus? Consultez cet article qui vous donnera d’autres trucs pour améliorer votre compréhension orale.

Image

La huitième lettre de l’alphabet

La huitième lettre de l’alphabet, le «h», est un peu curieuse. Il y en a deux types, muet et aspiré, mais on ne prononce aucun des deux. Étrange, non?

Écoutez la capsule grammaticale de Comment Mieux Faire pour que vous soit révélée l’origine de cette lettre. Cliquez ici pour visionner, puis répondez aux questions.

  1. Selon la personne interrogée, est-ce que la tolérance est un beau mot?
  2. Pourquoi les moines ont-ils commencé à ajouter un «h» devant certains mots au 14e siècle?
  3. Est-ce que l’ajout d’un «h» par les scribes était toujours justifiée? Pourquoi?
  4. Pouvez-vous expliquer le titre de la vidéo? Pourquoi est-ce que la lettre «h» est payante?

Maintenant que vous connaissez l’histoire de cette lettre, vous pouvez consulter la bibliothèque virtuelle d’Allo prof  pour comprendre la différence entre le «h» muet et le «h» aspiré.

Image

Nouvelle année et festivités

C’est ce soir à minuit que commencera une nouvelle décennie. Toute l’équipe d’École Québec Monde en profite pour vous souhaiter bonheur, santé, paix et succès dans votre apprentissage du français. Cet article est aussi l’occasion de partager quelques trouvailles faites sur la toile au sujet du Nouvel An 2020.

D’abord, si vous vous intéressez aux célébrations du Jour de l’An à Québec, je vous invite à consulter cet article de Radio-Canada sur les feux d’artifices qui auront lieux dans le centre-ville cette nuit. Des milliers de personnes se déplaceront pour les admirer, mais nombreux seront ceux qui resteront au chaud à la maison pour regarder le Bye Bye 2019 sur Ici Radio-Canada Télé.

Il est aussi connu qu’une nouvelle année signifie pour plusieurs de nouvelles résolutions. Or, Salut Bonjour, dans son dossier de Noël, vous propose 7 résolutions qui font du bien (et qui sont faciles à tenir). Si vous manquez d’idées pour commencer l’année du bon pied, je vous invite à consulter cette page.

Enfin, si vous vous demandez quelles formules employer pour vos vœux du Nouvel An, la Banque de dépannage linguistique peut vous aider. Il suffit de cliquer sur ce lien.

Et vous, comment défoncerez-vous l’année?

Image

1, 2, 3 charades de Noël

En ce jour spécial, votre blogueuse et École Québec Monde vous souhaitent un joyeux Noël et vous offrent quelques charades en guise de cadeau. Amusez-vous!

Charade 1 :

  • Mon premier est un déterminant possessif féminin;
  • Mon deuxième est un aliment à base de farine;
  • Mon tout a le pied dans l’eau à Noël.

Charade 2 :

  • Mon premier est le symbole chimique du lutécium;
  • Mon deuxième est une note de musique;
  • Mon troisième est un mélange gazeux;
  • Mon tout décore la maison pendant le temps des fêtes.

Charade 3 :

  • Mon premier est un préfixe qui signifie la répétition;
  • Mon deuxième indique qu’on monte la garde;
  • Mon troisième est le verbe avoir à la troisième personne du pluriel;
  • Mon tout est une soirée bien arrosée.

J’attends vos réponses en commentaire!

 

Image

Ces lettres qui portent un chapeau

Si les rôles de l’accent aigu, de l’accent grave et du tréma sont assez simples à expliquer, il en est autrement de l’accent circonflexe, aussi appelé «chapeau» par les enfants. Dans cet article, il sera question de son origine et de son rôle.

Dans un premier temps, il faut savoir que l’accent circonflexe est constitué d’un accent aigu et d’un accent grave. Et oui, il suffit de les mettre côte à côte pour former un chapeau sur les lettres a, e, i, o et u.

L’accent circonflexe aurait plusieurs fonctions, dont celle de modifier la prononciation des voyelles a, e et o. Si vous dites «grâce» , vous constaterez que le «a» n’est pas prononcé comme dans « gracieux». Ce signe orthographique représente aussi le vestige d’une lettre disparue, le plus souvent un «s». Le mot «forêt», par exemple, vient de «forest». La disparition du «s» a provoqué l’allongement du «e», signifié par l’accent circonflexe. En musique, le «ê» de «forêt» serait une blanche (deux temps), et les autres lettres une noire (un temps). De plus, l’accent circonflexe permet de différencier certains homophones. Ainsi, il n’y a pas de confusion possible à l’écrit entre «mur» et «mûr», bien que la prononciation de ces deux mots soit identique. Enfin, dans certains cas, le «chapeau» n’a pas de rôle ou d’origine précis.

Ceux qui trouvent l’utilisation de l’accent circonflexe compliquée peuvent être rassurés : depuis 1990, il est optionnel sur le «i» et le «u», sauf s’il y a ambiguïté possible. Une bonne raison de sourire, non?

Image

Des mots tout nouveaux

Saviez-vous que le lexique est la seule compétence langagière que nous développons toute notre vie? Il est déjà impossible d’apprendre tous les mots d’une langue, et on en crée ou en accepte des nouveaux chaque année. Voici quelques mots nouveaux de 2019!

Parfois, les nouveaux mots sont des emprunts à d’autres langues. Le mot « bruncher », par exemple, vient de l’anglais. Il serait maintenant correct de dire « j’aime bruncher » ou « nous brunchons ensemble samedi ».

Certains nouveaux mots sont une combinaison de plusieurs mots. Si on combine « écologie » et « centre », on obtient « écocentre » (centre de récupération des matériaux). Ce mot, créé et utilisé au Québec, se trouve dans Le Petit Robert depuis cette année.

La biérologie (étude de la bière) et le flexitarisme (végétarisme non strict) sont deux autres néologismes. Pour voir une liste des nouveaux mots de 2019, consultez ces pages concernant les dictionnaires Petit Robert et Petit Larousse.

 

 

 

 

Image

Survol d’octobre

Voici un petit topo par thèmes de ce que le mois d’octobre a eu ou a encore à offrir à Québec. 

Environnement : Il pleut aujourd’hui, mais nous avons eu dernièrement de magnifiques journées d’automne. L’air est frais et les couleurs sont belles, bien que beaucoup de feuilles soient déjà tombées. Vive les promenades!

Culture : Jusqu’au 27 octobre, le festival de littérature Québec toutes lettres bat son plein. Il fête son dixième anniversaire cette année sous le thème Pour la suite du monde… Les détails sont disponibles sur le site du festival. Il y a aussi un rallye historique pédestre dans le Port de Québec jusqu’au 15 novembre.

Politique : Lors des élections fédérales du 21 octobre, les Canadiens et les Canadiennes ont voté. Le Premier ministre Justin Trudeau a été réélu et a prononcé un discours en français lors de la soirée électorale.

Halloween : Pour célébrer le mois des morts, il se déroule des activités sur les Plaines d’Abraham jusqu’au 16 novembre. De plus, un article du Journal de Québec propose 12 idées d’activités pour les fans finis d’Halloween à Québec.

Vous venez fêter l’Halloween avec nous?